lundi 23 août 2010

De Petawawa à Pembroke

Nous avons passé une nuitée dans un camping de Petawawa sur un très grand terrain boisé où nous n'avions aucun voisin ni à droite ni à gauche. Il pleuvait à pleins nuages, en ce dimanche soir où tous les vacanciers (ou presque) étaient retournés chez eux.

Tranquillité sans ambages.

Le lendemain (ce matin), nous aurions aimé rester dans cette ville, quoique sans nous limiter au camping, trop retiré de la ville, mais la madame à la municipalité, avec de gros yeux méchants, nous a dit qu'on n'avait pas le droit de rester comme ça à dormir n'importe où sur des stationnements. Ça ne se fait pas. Non, môssieur.

Donc, on est parti dépenser nos sous à Pembroke. Nah, les gros yeux !

Ici, on paie pour un service internet ("Hotspot"), 10$ pour 48 heures. Faudra donc rester assez longtemps pour justifier ma dépense. C'est comme ça. (Hou ! Les gros yeux.) Peut-être qu'on va prendre le camping municipal ; il a l'air bien et Nancy dit que le monsieur lui a paru très sympathique. On verra plus tard. Pour le moment, nous sommes stationnés près du stade de baseball... et d'une cabane à patates frites.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de nous laisser votre commentaire. Vous lire sera un plaisir.