dimanche 23 avril 2017

Matane, printemps 2017

Nous voilà de retour au Québec ! Dans le froid, la pluie printanière et même... la NEIGE!!!!!

Cette semaine Camille avait ses premières rencontres scolaires dans le Bas du Fleuve, notamment à Matane... Et là, c'est encore l'hiver !

Sur la route, lundi, temps très maussade !



La vue de notre hotel à Mont Joli.

Brrrrrr ! On retournes-tu dans le sud ?


Le lendemain en route vers Matane, le soleil est de la partie...


La vue de notre chambre d'hôtel à Matane...

Voyez comme l'hiver est difficile à convaincre de s'en aller...




mardi 11 avril 2017

Viens, on s'en va

Je voudrais être
En face de moi
Et puis me dire
Viens on s'en va
Ouvrir les yeux
Me regarder
Avant d'être vieux
Me retrouver
[...] Gilbert Bécaud



samedi 8 avril 2017

Carlsbad Caverns National Park, Nouveau-Mexique

Après la déception de Roswell, nous nous sommes rendus aux cavernes de Carlsbad. Cette fois, pas de regret.

Wow ! Une autre magnifique visite dans le style des White Sands !

Nous sommes descendus à 750 pieds pour admirer les stalagmites (et autre "ites"), ainsi que pour voir plusieurs formations géologiques inusitées dans cet environnement merveilleux qui incite au calme et à la paix. Certains visiteurs avaient des lampes frontales avec eux, ce qui est une bonne idée, car ça leur permettait de mieux voir des formations qui se trouvent parfois dans une quasi obscurité.

Plein de beaux souvenirs que nous rapportons encore une fois…

Musée et boutique avant de prendre l'ascenseur (à moins de suivre à pied le couloir naturel qui plonge dans la terre pendant 2 kilomètres).

Nous voilà à plus de 750 pieds sous terre...












Les draperies (que Camille appelle de la dentelle de pierre)...




Et voilà ! On remonte maintenant !

Plusieurs points de vue avant d'arriver aux (ou en repartant des) cavernes...

mercredi 5 avril 2017

Roswell, extraterrestres et tempête de sable

Roswell et les extra-terrestres…

Après avoir été éblouis par les White Sands, nous devions trouver une autre activité qui pouvait être à la hauteur de celle-ci. Et pourquoi pas aller visiter LA ville (supposée) des extra-terrestres et des Ovnis?

Nous nous rendons donc à Roswell, près de l'Area 51, là où a eu lieu le fameux crash d’un objet volant non identifié en juillet 1947. Nous nous disons que le mieux est de commencer par une visite au Visitor Center afin d'être informés des meilleures activités de la ville des Aliens! (Bouhouuu! Raël! T'es dépassé!)

Au Visitor Center, ça part mal. Rien de très fructueux. Deux jeunes gens, manquant vraiment de dynamismes et d’intérêt, ont répondu de peine et de misère aux quelques questions de Camille. On voyait que tout ce qu’ils voulaient, c’était retourner à leurs téléphones intelligents!! Par nous-mêmes (et un peu avec l’aide de notre téléphone intelligent!), nous trouvons l’endroit approprié pour stationner Matamata et ce, gratuitement. Au Convention Center, à deux pas de la “Main”. Nous y laissons notre brave VR pour aller à la rencontre... d’autres types.

En fait, les autres types furent des touristes curieux comme nous... et beaucoup, beaucoup, beaucoup de vendeurs heureux de converser avec (enfin!) des clients potentiels (nous sommes hors saison)!

Notre visite (10$/p.) du UFO International Museum (LE musée de la recherche sur les Aliens et les ovnis) ne nous a pas épatés, loin de là !! Mais bon, ils y ont une superbe bibliothèque sur le sujet des soucoupes volantes, bibliothèque qui voisine, on ne s'en étonne pas, une boutique de souvenirs “Made in china”. On y trouve aussi des cubicules sur lesquels on a apposé des découpures de journaux, des articles de toutes sortes se référant aux extra-terrestres, aux fameux crash de 47 et à l'extraterrestre que le gouvernement américain cacherait depuis 70 ans (pour quelles raisons le cache-t-on? Fouillez-moi!)… Bref, rien de bien époustouflant. Selon mon homme, on trouve à Roswell moins de gringos que de... Green Ghosts.

À éviter (sauf pour les fans absolus du genre... ou pour les amateurs de complots tordus)!






Mon mari (habillé avec des couleurs de circonstances).

Après, petite promenade sur la rue principale avec ses boutiques de souvenirs...




 On reprend la route vers Carlsbad, notre prochaine destination... Il vente vraiment beaucoup !
Ici un tumbleweed (dites-moi, c'est quoi en français?) qui vole au vent...

Avant de nous rendre à notre prochaine destination (des cavernes), comme plusieurs, nous décidons de passer la nuit sur le stationnement du Walmart local. Le temps est très (mais vraiment très) venteux !!! Jamais Matamata n'a tangué de la sorte. Le sable remplit l'espace, il n'y a plus d'horizon. Il fait 36°C, on manque d'air et la moindre ouverture fait entrer le sable à profusion.

La météo a annoncé des bourrasques jusqu'à 140 km/h. Camille commence à être inquiet. On a le vent directement de côté, mais c'est qu'on s'est stationnés près d'un emplacement pour ranger les paniers. La structure en métal nous protège des chariots d'épicerie qui se promènent dans tous les sens dans le stationnement. Ils vont frapper les voitures ça et là. Et parfois avec une vraie violence. Le vent est sans merci.

À 5h du matin, Camille est réveillé par une bourrasque si forte qu'il a l'impression que Matamata se retourne sur le côté. Cette fois, il est bien gagné par la peur. Il décide de déplacer le VR afin d'avoir le vent dans le dos. Un chariot est coincé entre l'aile et un pneu avant. Heureusement, il n'y a pas de dommage.

La nuit se terminera ainsi, agitée et inquiétante. On est contents quand la lumière revient enfin. Mais le vent n'a pas encore cessé.