jeudi 30 décembre 2010

L'aigrette qui aime poser

Dans le parc, aujourd'hui, c'était très drôle. Il y avait cette aigrette qui, pas farouche pour deux sous, nous suivait et posait pour la caméra. Allez ! Un petit portrait !

lundi 27 décembre 2010

Un rapide

Après au moins une douzaine de tentatives, j'ai réussi aujourd'hui à photographier un géocoucou, mieux connu sous le nom de "roadrunner".

C'est que c'est rapide, ces petites bêtes-là. Ça n'attend pas que le photographe se soit installé.

M'enfin. Pendant notre randonnée à vélo du jour, je suis parvenu à surprendre un de ces coureurs. Mais en dépit d'une vingtaine de clichés, une seule image reste potable et pas trop flou.

Jugez plutôt :


samedi 25 décembre 2010

lundi 20 décembre 2010

Cacophonie aviaire

On se croirait entourés de jeunes qui jouent à des jeux vidéo, mais ça n'a rien à voir. Tous les sons que vous entendez viennent des oiseaux au-dessus de nous, dans les arbres. Cette espèce (dont j'ignore le nom), de gros oiseaux noirs, peuvent produire des tas de sons différents. Très impressionnant.

dimanche 19 décembre 2010

Texas Party !

Une petite soirée pittoresque du Texas. Amateur... mais très convivial. On a bien rigolé.



(Et je me suis rendu compte au montage que, lorsque zoomé au maximum, le cadrage de l'image enregistrée n'est pas tout à fait le même que celui du moniteur de mon appareil-photo. D'où les gros plans cadrés un peu trop bas. Désolé.)

jeudi 16 décembre 2010

Bon ! Quand est-ce que tout sera parfait ?

Voilà que nous sommes a notre troisième emplacement dans le même camping !

Le premier, nous ne pouvions rester, car il est réservé pour le début janvier. De toute façon, il était petit et a coté des poubelles.

Le deuxième, trop bruyant pour mon écrivain au travail !

Nous voilà déménagés sur notre troisième emplacement : tout va bien. Nous nous installons, partons faire une balade à vélo, nous revenons, Camille s'installe dehors, je prépare des crudités pour le "happy hour", ainsi que deux bières... quand j'entends : "Nancy ! Viens vite ! " " Ha là là ! Quoi encore ? " " On est envahis de fourmis ! " Je pensais que les fourmis c'étaient pour les autres, Je me suis trompée!

Un des côtés de Matamata grouille de petits fourmis : il y en a au moins 4 milliards... plus une !!!

On sort le produit liquide et Camille asperge le véhicule et le toit où il y en a plein. Je tue celles qui sont à ma portée. Nous nous rendons compte que le nid est juste à l'entrée d'eau et que les fourmis grimpent sur le VR par le boyau. Nous déconnectons le boyau, le nettoyons et le rangeons.

Maintenant, on fera du "boondocking"... avec services a proximité !!

Misère ! En plus, il fait même pas 25°C et on annonce peut-être une averse pour demain.

Chienne de vie ! comme dit Camille.

samedi 11 décembre 2010

Notre hivernage



Notre petite cour avec son pamplemoussier.




Une drôle de mouche qui a revêtu son
costume de Noël.








A proximité quelques sentiers sont
aménagés pour l'observation des
oiseaux.


vendredi 10 décembre 2010

Notre chez-nous pour l'hiver

Nous voilà installés depuis quelques jours au AmeriCana: The Birding Center RV Resort, un camping de 155 sites très "friendly" où nous avons décidé de passer l'hiver. Nous avions un site temporaire pour 1 semaine, car nous ne savions pas si nous aimerions l'endroit. Nous sommes maintenant installés sur un site plus grand (#26), aussi grand que trois sites dans bien d'autres campings !

Les oiseaux viennent fredonner quelques airs pour nous souhaiter la bienvenue... ainsi que les voisins, mais eux ils fredonnent par leur accent que je ne comprends pas toujours !

Nous avons noté sur des véhicules quelques plaques de l'Ontario, et une ou deux du Québec. Il y a quelques jours, nous avons fait la connaissance d'un couple très sympathique du Québec, mais qui habitent depuis plusieurs années maintenant en Saskatchewan.

Ce couple nous a offert de nous amener au Flea Market de Donna, mercredi. C'est donc ainsi que je les ai accompagnés (mais seule, car Camille écrivait) pour la journée à l'un des marchés aux puces de l'endroit. Là, on peut trouver de tout, des vis aux ananas, et tout ça à, pas cher, pas cher !

Nous avons diné dans un boui-boui qui ne payait pas de mine à l'extérieur, petit à l'intérieur, mais bien propre, où quelques mamies préparent un chili et du cornbread comme pas une ! Pour 3,50$ le bol de chili et 0.50$ la pointe de pain de maïs, on est rassasié dans une atmosphère familiale.

Sur le chemin du retour, nous avons fait un arrêt au HEB (grosse épicerie populaire du sud), un arrêt au Camping World, un incontournable magasin d'articles de VR (dit-on). Et un dernier arrêt, chez Home Depot pour acheter quelques graines répulsives contre les fourmis rouges (au cas où).

Retour au camping chargée de paquets. Merci à mes hôtes pour cette journée de découverte (sous un après-midi de fort vent) !

jeudi 9 décembre 2010

Salmagonde américaine - 3

  1. Les gens ne nous saluent pas d'un "Hello" ou d'un "Hi", mais toujours d'un "How a' you duin". Ils sont surpris si je réponds, "Fine, thanks", car je devrais répondre par la même question. Rigolo. J'avais remarqué la même chose chez les Albertains qui me saluaient toujours d'un sonore "How are you, today?".
  2. On peut acheter des vins de dépanneur pour 2,97$ (Merlot, Canernet-Sauvignon, Shiraz...). En plus, il est meilleur que bien des vins de dépanneur de ma connaissance qu'on paie 10$ au Québec. Merveilleux. Le fromage, par contre...
  3. Le prix de l'essence vient d'augmenter. De 65¢ le litre, il est monté à 69¢. On se fait avoir, je vous le dis.
  4. Avec mon accent, on me demande toujours si je viens de France. Aujourd'hui, une madame m'a répondu : "Québec, Québec... Oh, d'accord, du Canada. Mais de sa partie française !". C'est vrai, madame. Peux pas dire le contraire.
  5. Des cicatrices de la crise de 2008 sont visibles partout. Le nombre de bâtiments abandonnés en témoignent. Nous voyons sans cesse des anciens commerces fermés et laissés à l'abandon. Même le long des autouroutes. Ça donne un aspect sinistre à certains endroits.
  6. À l'inverse, à Pharr, Mission ou Harlingen, il y a plein de constructions dont des énormes centres d'achats. Il y a peut-être une reprise, finalement.
  7. On a vu un Sheriff menacer un type qu'il venait d'arrêter dans une entrée. Le gars, les deux mains sur la tête, attendait sagement pendant que le policier fouillait son véhicule. Mauvais western.
  8. Beaucoup de surveillance de la police des frontières. Leurs véhicules (et leurs mines patibulaires) sont partout. À un endroit, sur le 77, dans les deux directions, une quantité phénoménale de caméras nous scrutaient du toit aux essieux. Je suis certain que si Matamata avait une fuite d'huile, ils l'auraient repérée (pas sûr qu'ils nous auraient avisés, par contre).
  9. Ça fait drôle de croiser des champs de maïs et de voir surgir ici et là une pompe à pétrole (les agriculteurs arrondissent leurs fins de mois).
     

mercredi 8 décembre 2010

Bob et Leigha

À Victoria, on a quitté des voisins (de VR) vraiment sympathiques. Bob
et Leigha. Du Dakota du Nord. Un couple marié depuis 44 ans. Qui ont subi
de plein fouet la crise financière de 2008. Perte de la maison, du VR,
de l'auto, tout, tout, tout...

Pendant des mois, ils ont vécu dans une
vieille wagonnette. Ils se douchaient dans les motels où ils avaient la
job
de faire les chambres. Tristes. Un jour, Bob, s'amuse à retaper un
ordi qu'il trouve dans les vidanges. Quelqu'un le lui achète en échange d'un plein d'essence.

Un autre ordi, un repas au restaurant, ou des pneus usagés, ou des pièces automobile...

D'une place à l'autre, Bob fouille
les déchets des entreprises et trouvent les PC qui ont une carte-mère
sautée, des fois c'est le disque dur, d'autres fois, ça peut être un
ordi presque neuf, mais du café renversé a fait sauter les circuits
imprimés... Bob, un ancien ingénieur, s'amuse à réparer et se met à vendre ses machines 50$, 100$, 250$ ! Et le voilà en
affaires.

Bob et Leigha trimballent des tas de vieux ordis à moitié pourris dans leur beau VR de 1984, entièrement refait par l'ingénieur en faillite. Une merveille de
recyclage et de débrouillardise. Il me propose une machine (on est voisins, mais Bob flaire toujours le client potentiel), sauf que je ne veux pas de ses PC avec Windows. Bob ne connaît pas les Mac. Cependant, j'ai un problème avec le power supply de mon vieux PC qui ne me sert que pour numériser. J'en parle à Bob qui me répare le tout et me redonne ça comme neuf. Et il ne veut pas que je le paie !!! En échange, je lui donne un de mes romans qu'il voulait acheter pour sa petite-nièce qui apprend le français. Une transaction winner-winner.

On est tombés d'affection pour ce
couple très sympa. Le genre de rencontres qu'on espère faire lors un
périple comme le nôtre. On les a salués avant de partir, dimanche. On
espère les revoir, car eux aussi, descendront plus au Sud dans les
prochains jours.


À plus, Bob et Leigha !

lundi 6 décembre 2010

Petite pause

Après 4715 km parcourus en un mois (petit train, mais quand même), nous avons maintenant opté pour prendre une bonne pause à Mission, dans la vallée du Rio Grande, près de la frontière mexicaine.

Nous sommes dans un camping assez bon marché (au vu des "Resorts" environnants), relativement tranquille, et très près de sanctuaires d'oiseaux et des "State Parks".

Le climat est doux et probablement le plus chaud que nous puissions trouver aux USA. On nous promet la semaine suivante :



Donc, un peu de pluie demain, mais le reste du temps, assez agréable pour des visites de parcs.

On n'a pas Internet tout le temps, alors on vous donnera des nouvelles au fur et à mesure de nos connexions.

À la proxima, amigos !

Riverside Park

Voici quelques photos d'une promenade au Riverside Park, situé juste à côté du parc de VR de Victoria où nous avons passé une magnifique semaine.




Une tortue sur la rivière Guadelupe :



Nos amis les daims :

Beuh ! Ça, on aime moins !

Allez ! Tous en chœur :
"C'est la danse des canards
Qui en sortant de la mare... "
Ben quoi ? Vous chantez pas ?




vendredi 3 décembre 2010

Le cri d'horreur

Je suis en train d'écrire. Soudain, un cri d'horreur me parvient en provenance de l'extérieur de Matamata où s'affaire Nancy.

- What the hell ? que je lance avec mon nouvel accent texan.

Je sors précipitamment, armé de mon crayon, pour découvrir les deux monstres qui tiennent ma blonde au bord de l'apoplexie : deux criquets (de bonne taille, je l'admets) qui trouvent que Matamata a la tôle et la moustiquaire confortables.


Évidemment, sexiste comme tout, ma blonde exige que ce soit moi, le prédateur du couple, qui combatte les deux monstres. Armé de toute mon... indifférence, je repousse les criquets avec la main et les envoie voleter plus loin.

Fin de l'aventure.

Encore des oiseaux...





mercredi 1 décembre 2010

Question d'eaux noires...

Nous étions installé au site #1 depuis trois jours et nous devions vidanger les eaux noires. Camille sort, actionne la "chasse" extérieure et revient à la porte, découragé, en me disant que le drain du camping est bouché... " Ça rfoule! "... Je prends une paire de gants et je sors... à reculons!

Nous prenons le tuyau (qui est plein, soit dit en passant), Camille d'un côté, moi de l'autre et nous nous rendons au site suivant pour le vider... Je n'ose imaginer si tous les sites du camping avaient été occupés...

Heureusement, nous n'avons pas connu le même sort que Robin William dans "Camping" lorsqu'il a fait sa première vidange des eaux noires...

mardi 30 novembre 2010

Température changeante.

16h00, jeudi 25-11-2010 : journée de Thansgiving plutôt variable : soleil-nuages-averses-soleil... Très venteux, très humide avec 30°C.

17h00, jeudi 25-11-2010 : les fenêtres du véhicule sont ouvertes, on sent une brise qui rafraîchit, ce qui rend la température tout à fait supportable.

18h00, jeudi 25-11-2010 : soudain un vent glacial traverse Matamata, par la porte ouverte, vite
on ferme la porte et toutes les fenêtres. La température vient de chuter de 15°C... Il ne fait plus que 15°C et il vente.

Ce soir ce sera combines et couvertures de laine... est-on parti vers le Nord ou le Sud??

lundi 29 novembre 2010

RV Park de Victoria

Depuis quelques jours nous avons stationné Matamata au RV Park de Victoria. Un endroit charmant situé coin River et Vine, entre un quartier résidentiel, un boisé et un cimetière. Tranquille, ou très, très tranquille, si ce n'est lorsque les trains, qui passent mais que l'on ne voient pas, sifflent sans cesse!

Matin et soir, les daims viennent nous saluer, il y a aussi plusieurs espèces d'oiseaux que l'on entend, mais que l'on ne voit pas toujours. Il y a une piste cyclable et des sentiers de randonnée à deux pas, on se repose pour une semaine, peut-être deux... ici nous ne pouvons rester plus de 14 jours et on comprend, ce n'est vraiment pas cher et nous avons tous les services.









Un matin frisquet!

dimanche 28 novembre 2010

On ne vous oublie pas

Pour des nouvelles de nous, je vous invite à aller lire le blogue de mon site web. Il y a aussi de nombreuses nouvelles photos dans l'album "Texas".

Notre lien internet est plutôt faible, mais Nancy publiera des entrées ici très bientôt.

Tout va bien. N'appelez pas la police.

jeudi 25 novembre 2010

Une journée, c'est pas assez!

Wow ! Quelle ambiance !

Nous avions réservé une nuit à la Nouvelle-Orleans, en Louisiane, dans un RV Resort à deux pas du French Quarter. Nous avons donc passé une journée à sillonner ses rues animées de Bourbon Street, St-Ann, N. Peters, Decatur, Toulouse, etc...

Nous avons visité le French Market, nous avons pris des photos de la St-Louis Cathedral, mangé une spécialité locale, le Po-Boy, bu un café et mangé un beigne au célèbre Café du Monde, bref nous avons essayé d'en voir et d'en faire le plus possible pour le temps que nous avions.

Matamata stationné pour la nuit au RV Resort


Un "cowboy" le long du Mississipi River


St-Louis Cathedral et sa place d'armes. Juste en
face la rue Decatur, touristique à souhait!


Hummm! Excellent café et beignes du Café du Monde.
Contrairement au nom de French Quarter, le restaurant
lui, porte bien son nom, car de monde, il y en avait!


Nombreuses boutiques vaudous : endroit parfait
pour acheter un poupées "voodoo" (made in China!)
mais aussi, tout ce qu'il faut pour concocter une
potion magique...


Ambiance de soirée en plein après-midi!


Un Po Boy à l'alligator ça vous tente?




Que dire de l'architecture des bâtisses... Magnifique!