mardi 25 février 2014

Une journée de congé à Puerto Vallarta

J’aime bien que Camille et moi, nous nous arrêtions de temps en temps et passions une journée sans ordinateur, livres, ménage, etc., et que nous allions nous promener en ville à la découverte de boutiques (même si Camille déteste ça !), de bâtisses diverses et de restos. 



Voilà quelques jours, nous avons donc pris l’autobus de 10h00 à la plaza central de Lo de Marcos (il y en a toutes les heures) pour nous rendre jusqu’au Walmart de Puerto Vallarta, celui à côté de la bâtisse du Liverpool (pour ceux qui connaissent le coin). — Camille trouve que je mets toujours trop de détails dans mes entrées, moi je me dis que ça pourrait servir à quelqu’un. Et puis, c'est moi l'auteure de ce blogue, na!

Donc, du Walmart, nous avons pris un taxi jusqu’au malecon, où nous avons déambulé en entrant dans certaines bâtisses (surtout des boutiques, hihi). Après un moment, nous avons quitté cette place touristique pour nous dénicher un petit resto typique mexicain (où il n’y avait pas de touristes et où les prix étaient trois fois moins chers que le long du malecon). C'était un endroit avec des gens vraiment sympathiques... et une nourriture brûlante et excellente.



À la fin de la journée, nous sommes retournés en autobus vers le Liverpool pour rejoindre des amis avec qui nous sommes allé souper. Destination: chez Ernesto's. Le jeudi, c’est spécial Ribs, Eat all you can ! Avec les côtes levées, nous avons le choix entre des légumes et des frites. Mais même si c'est à volonté, lorsqu’on en redemande, ça arrive avec une certaine parcimonie… Et lorsque vous allez à la salle des toilettes, oh, surprise ! il n’y a pas de porte, mais simplement des rideaux ! Parlez-en à Camille… ou plutôt, non, ne lui parlez pas de la colère qu'il a piquée quand, par deux fois, des gringos sont entrés derrière lui et l'on presque bousculé pour prendre sa place devant la toilette. Il était furieux. Et je peux vous dire que la seconde fois, le gringo a eu affaire à sortir assez vite, merci.


Camille pensif et calme (c'était avant les toilettes, hihi!)...


Des touristes...



Camille observateur...


Chez Ernesto...


Pour ceux qui sont adeptes de la viande...


(Malheureusement, je n'ai pas d'images des rideaux, re-hihi!)

4 commentaires:

  1. Ha, ha, ha, très drôle l'histoire des toilettes!!! Ça fait partie des anecdotes de voyage!

    RépondreSupprimer
  2. @Pierrôt et Sylvie : Tout à fait ! Merci pour votre commentaire.

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais bien aimé être là pour voir ça ! :P ...et pour manger également.

    RépondreSupprimer
  4. @Chloé : merci pour ton commentaire !

    RépondreSupprimer

Merci de nous laisser votre commentaire. Vous lire sera un plaisir.