lundi 19 décembre 2011

Marché aux puces du mercredi à Melaque

Mercredi, comme à tous les mercredis à Melaque, il y a le « tianguis », le marché ambulant, où des marchands d’un peu partout dans la région viennent vendre leur différents objets (bijoux, vêtements, jouets, montres, etc.).


Nous y sommes allé à plusieurs reprises, moi de l’avant… et Camille de reculons - le «magasinage», ce n’est pas sa passion.


« Surtout pas pour des « cochonneries », précise-t-il.

« Mais, non, c’est du recyclage, donc excellent pour la planète ! » que je lui réponds.


Nous avons regardé les bijoux (et il y en a de ces vendeurs !) et avons rencontré une jeune femme de France établie à Melaque avec son mari. Tous les deux font des pièces sur mesure que l’on peut commander. De très beaux bijoux exclusifs.


Ensuite, nous nous sommes arrêtés où il y avait un paquet de vêtements pour hommes et femmes à des prix dérisoires. J’ai dénichés deux paires de bermudas pour Camille à moins de 12$ pour les deux ! Sachant qu’elles vont sans doute (sauf surveillance accrue de ma part) se retrouver tachés d’huile, d’eaux grises, de boues, et même de sang… à ce prix là, ça va !





1 commentaire:

  1. C'est la même chose pour moi et mon chum. Disons que le magasinage, ce n'est pas sa tasse de thé! Sauf pour notre ti-fils!

    Sylvie

    RépondreSupprimer

Merci de nous laisser votre commentaire. Vous lire sera un plaisir.